Qu'est-ce qu'un outil collaboratif ? Définition, exemples, catégories ...

Outil collaboratif

Outil collaboratif

1. Définition des “outils collaboratifs”

Qu’est-ce qu’un outil collaboratif ?

L’expression ” outil collaboratif ” (utilisée davantage au pluriel “outils collaboratifs” ou encore “outils de travail collaboratif”) fait référence à une multitude d’outils numériques (applications, fonctionnalités, modules, sites, serveurs, plateformes, etc.) de communication, de coordination, de production et de partage d’informations et de données au sein d’une communauté de pratique, un groupe de travail, etc.

Sornet (2012) définit les outils collaboratifs comme  “des systèmes qui permettent à plusieurs personnes de travailler ensemble à distance en communiquant, en partageant des documents et en coordonnant leurs actions. Ils regroupent une palette d’outils accessibles par un portail : messagerie, agenda partagé, visioconférence, gestion des flux (lire cet article workfolow), gestion électronique de documents (GED) “.

Dans une acception plus large, il s’agit de tout outil (numérique ou pas) permettant le travail à plusieurs sur le même projet. Aujourd’hui, l’expression “outils collaboratifs” fait davantage référence aux fonctionnalités d’interaction et d’échange des plateformes de formation en ligne (environnements numériques de travail).

Qu’est-ce que le travail collaboratif ?

Le travail collaboratif est une forme de travail de groupe qui repose sur un certain nombres de principes et de conditions, notamment le partage, la confrontation et la fusion des productions individuelles. Il désigne “un travail de groupe dont les membres mutualisent leurs compétences et coordonnent leurs actions en vue de produire une œuvre commune” (Albertini-Lomellini et al., 2012).

Le travail collaboratif est opposé au travail individuel, mais aussi au travail coopératif. Ce dernier constitue une forme de travail de groupe, mais se distingue du travail collaboratif par le fait que les membres travaillent sur des taches indépendantes et la responsabilité y est collective.

2. Exemples d’outils collaboratifs

1. Google Agenda : la coordination collaborative

L’agenda de Google est l’un des outils collaboratifs le plus célèbre. Il doit sa popularité à sa simplicité et sa gratuité. Il permet de partager son agenda et son planning avec les membres de son groupe. Il est ainsi un outil collaboratif de coordination pratique et efficace.

outil collaboratif google
Agenda collaboratif Google

2. Framapad : l’écriture collaborative

Framapad est un outil collaboratif de traitement de texte qui permet l’écriture à plusieurs sur le même document. La distinction des contributions se fait par la couleur. C’est un outil gratuit et simple à utiliser. Il est pertinent pour la réalisation de travaux de groupe en mode asynchrone.

outil collaboratif production
Framapad : outil collaboratif open source d’écriture collaborative

3. GoTalk : le tchat collaboratif

GoTalk est une plateforme de tchat collaboratif gratuit qui se distingue par sa simplicité d’utilisation (pas besoin d’identification ni d’inscription ou de téléchargement). C’est un outil collaboratif idéal pour la vidéoconférence synchrone.

Gotalk.to : outil collaboratif pour réunion vidéo

4. Doodle : l’organisation collaborative

Doodle est un outil collaboratif d’organisation et de planification de réunion de groupe. C’est un outil rapide, simple et gratuit. Il suffit de s’inscrire, créer un événement, planifier sa date et son horaire, envoyer le lien au participants qui le remplissent selon leurs disponibilités (image ci-dessous).

outil collaboratif open source
Doodle : outil collaboratif gratuit d’organisation de réunions

5. Google Drive : le stockage collaboratif

Pour partager des fichiers, documents, images, etc., de façon collaborative, Google Drive est l’une des meilleures solutions. Le principe est simple : il suffit d’avoir un compte gmail pour pouvoir utiliser gratuitement le service. Vous disposez alors d’un espace de 15 go dans lequel vous pouvez déposer des fichiers et les partagez selon vos préférences.

outil collaboratif google drive
Outil collaboratif Google Drive

3. Catégories d’outil collaboratif

3.1. Outils de communication

Le forum

Le forum est un outil collaboratif qui fait référence aux sites et plateformes de discussion et d’échange asynchrones (en différé). Il fonctionne selon un système de questions/réponses alimenté et enrichi par les membres et les visiteurs.

La newsletter

La newsletter ou la liste de diffusion est un mode de communication automatique. Elle repose sur la réception de journaux d’informations par email en provenance de sites auxquels un utilisateur s’abonne.  

Le chat

Contrairement au forum, le chat désigne l’ensemble des services et plateformes de discussion et d’échange instantanés (synchrone).  Le chat existe en trois modes : textuel (sms), verbal (voip) et audiovisuel (messenger). 

Les réseaux sociaux

Ces réseaux regroupent en effet les fonctionnalités de l’ensemble des outils de communication mentionnés ci-dessus. Parmi les plus célèbres : Facebook, Twitter, etc.

3.2. Outils de collaboration

Les bureaux virtuels

Les bureaux virtuels ou les plateformes collaboratives sont des espaces de travail collaboratif tels que les ENT (environnement numérique de travail) et les compte numériques personnels d’entreprise ou autre. Ils permettent la mutualisation d’informations et de compétences (agenda collaboratif, ressources communes, travaux collectif, etc.)

Les classes virtuelles

Les classes virtuelles sont généralement un module des bureaux virtuels. Elles permettent de suivre et d’assister un cours en ligne à travers une plateforme de formation académique ou autre. Les classes virtuelles peuvent être uniquement “audio”, comme elles peuvent être “audio-visuelles”. Parmi les plus célèbres “Moodle”.

L’édition et l’écriture collaboratives

L’édition de contenu et l’écriture à plusieurs est l’un des domaines révolutionnés par les technologies collaboratives. Parmi les logiciels et les outils les plus connus : les wikis (comme wikipédia qui se classe aujourd’hui en tête des résultats dans la majorité recherches effectuées sur internet), 

3.3. Outils de recherche

Les moteurs de recherche

Les moteurs de recherche sont des logiciels de référencement et d’indexation de bases de données virtuelles qui permettent la recherche d’information parmi des quantités gigantesques de contenu et de bibliothèques.

Les annuaires et les catalogues

Ils constituent une forme de moteurs de recherche. Ce sont des bases de données dans des domaines spécifiques (académique, scientifiques, etc.) comme les bibliothèques, les établissements publics, etc.

outil collaboratif
Catégorie d’usage des outils collaboratifs

4. L’apprentissage collaboratif

Les outils collaboratifs sont particulièrement diffusé dans le milieu éducatif, où le travail collaboratif constitue une tendance méthodologique au regard de ses vertus pédagogiques. On parle alors d’apprentissage collaboratif pour designer un mode d’apprentissage centré sur les interactions entre les pairs (Johnson et Johnson, 1998).

L’apprentissage collaboratif puise ses origines dans le constructivisme (Piaget) et le socioconstructivisme (Vygotsky) qui accordent une place capitale aux interactions sociales d’apprentissage. Cette conception rompt notamment avec le mode magistral classique dit transmissif. Elle se distingue aussi de la vision béhavioriste compétitive de l’interaction.

outil collaboratif
Outils collaboratifs éducatifs

5. Base bibliographique

Botsman, R., & Rogers, R. (2011). What’s mine is yours: how collaborative consumption is changing the way we live.
Buffa, M. (2008). Du Web aux wikis: une histoire des outils collaboratifs. Interstices.
Chaptal, A. (2009). Rhapsodie sur la collaboration: Le travail collaboratif. Les dossiers de l’ingénierie éducative, 65, 88–90.
Cohendet, P., Guittard, C., & Schenk, E. (2007). Adoption d’outils TIC dans un contexte hiérarchique. Revue française de gestion, (3), 159–170.
Cram, D., Jouvin, D., & Mille, A. (2007). Visualisation interactive de traces et réflexivité: application à l’EIAH collaboratif synchrone eMédiathèque. Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Éducation et la Formation, 14(1), 491–530.
D’Amours, F., D’Amours, S., & Frayret, J. M. (2004). Collaboration et outils collaboratifs pour la PME Manufacturière. CEFRIO technical report.
Dyke, G., & Lund, K. (2007). Implications d’un modèle de coopération pour la conception d’outils collaboratifs. In Echanger pour apprendre en ligne (EPAL) (p. Consulté–le). Université de Grenoble.
Frayret, J. M., D’Amours, F., & D’Amours, S. (2003). Collaboration et outils collaboratifs pour la PME manufacturière, Rapport du projet CEFRIO.
Frayret, J.-M., D’Amours, F., & D’Amours, S. (2003). Collaboration et outils collaboratifs pour la PME manufacturière. Cerfio, Telus.
Gangloff-Ziegler, C. (2009). Les freins au travail collaboratif. Marché et organisations, (3), 95–112.
Guesmi, S., & Rallet, A. (2012). Web 2.0 et outils de coordination décentralisée. Revue française de gestion, (5), 139–151.
Metzger, J.-L., & Cléach, O. (2004). Le télétravail des cadres: entre suractivité et apprentissage de nouvelles temporalités. Sociologie du travail, 46(4), 433–450.
Michel, B. (2008). Du web aux wikis: Une histoire des outils collaboratifs. En ligne.
Minel, S. (2003). DEMARCHE DE CONCEPTION COLLABORATIVE ET PROPOSITION D’OUTILS DE TRANSFERT DE DONNEES METIER: Application à un produit mécanique” le siège d’automobile”. (PhD Thesis). Arts et Métiers ParisTech.
Ologeanu-Taddei, R., Fallery, B., Oiry, E., & Tchobanian, R. (2014). Usages des outils collaboratifs: le rôle des formes organisationnelles et des politiques de ressources humaines. Management & Avenir, (1), 177–191.
Paun, F., & Richard, P. (2009). Rôle des outil collaboratif dans la réduction et la compensation des asymétries relatives au processus de transfert de technologie; étude de cas sur la nouvelle politique Onera–PME. Marché et organisations, (3), 59–94.
Simonian, S., Ravestein, J., & Audran, J. (2006). Conditions didactiques de la transformation d’une liste de diffusion en outil collaboratif. Distances et savoirs, 4(4), 513–526.
Six, N. (2002). Les catégories d’outils collaboratifs. Journal du Net, 28.
Terrin, J.-J. (2009). Conception collaborative pour innover en architecture: processus, méthodes, outils. Editions L’Harmattan.
Veillard, L., Tiberghien, A., & Vince, J. (2011). Analyse d’une activité de conception collaborative de ressources pour l’enseignement de la physique et la formation des professeurs. Le rôle de théories ou outils spécifiques. Activités, 8(8‑2).

Pour lire davantage sur les outils collaboratifs, vous pouvez lire ces quelques livres :
La Boîte à outils de l’intelligence collective.
La MEGA boîte à outils du Digital en entreprise.

Summary
product image
Author Rating
1star1star1star1star1star
Aggregate Rating
5 based on 1 votes
Brand Name
Les pratiques collaboratives
Product Name
Les outils collaboratifs
Auteur