Travail collaboratif : définitions, principes et exemples

Travail collaboratif

Travail collaboratif

Définitions du travail collaboratif

Le travail collaboratif « est une manière de travailler entre plusieurs personnes qui mettent en commun leurs ressources et partagent le plus efficacement possible les informations et les actions à conduire pour mener à bien un projet. » (Dhénin et al., 2004) – Management de l’équipe commerciale.

L’expression « travail collaboratif » « désigne un travail de groupe dont les membres mutualisent leurs compétences et coordonnent leurs actions en vue de produire une œuvre commune. » (Albertini-Lomellini et al. 2010) – Assistant de gestion PME-PMI – 9ème édition.

En résumé, le travail collaboratif désigne, en des termes simples, le travail de groupe, le travail d’équipe, le travail en commun, le travail partagé…etc. Il fait référence à une organisation spécifique du travail qui n’est plus fondée sur les rapports hiérarchiques classiques.

Exemples de travail collaboratif

1. Conception d’une maison

Dans le cadre de la conception d’une maison, un groupe d’étudiants réalisent un plan architectural idéal au regard d’exigences et d’attentes relatives à une situation donnée. Afin que le travail de ces derniers soient collaboratif, ils doivent concevoir chacun un plan en se servant des mêmes données. A la fin de cette première étape, les différents plans conçus seront confrontés et fusionnés en un seul.

2. Identification d’une panne mécanique

Un groupe de collègues mécaniciens procèdent à la réparation d’une voiture dont ils ignorent la pannes. La logique collaborative veut que chacun des trois intervenants procède au diagnostic des mêmes systèmes concernés par la panne, et non pas que chacun analyse une partie indépendante.

Travail collaboratif et travail coopératif

Baron et Bruillard (2009) dans “Travail et apprentissage collaboratifs dans l’enseignement supérieur : opinions, réalités et perspectives” citent : “Des auteurs comme Dillenbourg (1999) ont établi une distinction entre travail coopératif et collaboratif. Pour aller vite, dans le premier, la division du travail aurait une nature inégale, tandis que la collaboration serait une forme de coopération où les différents collaborateurs ont des rôles similaires dans la conceptualisation des tâches et dans l’intervention commune. La division du travail horizontale y serait instable tandis que la coopération serait fondée sur une division du travail rendue explicite dès le départ. Il y aurait également une forme de symétrie (les membres ont le même statut social et peuvent accomplir les mêmes actions)“.

Ainsi, les spécialistes de l’apprentissage et des théories de l’activité font une nette distinction entre le travail collaboratif et le travail coopératif. Bien que ces deux derniers semblent synonymes. En effet, ces deux notions ont des points communs et des points de divergences.

Points communs

  • construction collective
  • travail d’équuipe
  • répartition des taches

Points de divergence

  • fusion (travail-collaboratif) et association (travail collectif) des parties
  • responsabilité individuelle (travail-collaboratif) et responsabilité collective (travail coopératif)
  • confrontation d’idées (travail-collaboratif) et montage passif (travail coopératif)
travail collaboratif travail coopératif
Différence entre les démarches coopérative et collaborative

En conclusion, le travail collaboratif est un mode de travail de groupe fondé la co-construction et la confrontation des points de vue et des visions de tous les membres. 

Base bibiolgraphique

  • Albertini-Lomellini, C., Caussin, C., Fernandez, F., Lozato, M., Petitjean, M., Sadarnac, A., & Sornet, J. (2012). Assistant de gestion PME-PMI – 10e édition: en 110 fiches. Dunod.
  • Albertini-Lomellini, C., Caussin, C., Lozato, M., Petitjean, M., Sadarnac, A., & Sornet, J. (2010). Assistant de gestion PME-PMI – 9ème édition: en 113 fiches. Dunod.
  • Balmisse, G., & Meingan, D. (2015). Déployer un réseau social d’entreprise: Mettre en place et faire vivre un RSE. Dunod.
  • Collectif. (2009). le travail collaboratif pour les nuls. Wiley.
  • Corriveau, L., Letor, C., & Bagnoud, D. P. (2010). Travailler ensemble dans les établissements scolaires et de formation: Processus, stratégies, paradoxes. De Boeck Supérieur.
  • Depover (2011). L’awareness: un outil de suivi de l’apprentissage collaboratif: Analyse de son usage et de ses effets dans un environnement numérique de travail by Ga??tan Temperman (2011-03-25)
  • Dhénin, J.-F. (2004). Informatique commerciale. Editions Bréal.
  • Dhénin, J.-F., Azmani, S., Berry, P., & Hallouin, M. (2004). Management de l’équipe commerciale. Editions Bréal.
  • Fustec, J.-F. (2007). InfoPath 2007: optimisez le travail-collaboratif. Editions ENI.
  • FUSTEC, J.-F. (2017). Mettre en place et piloter un intranet avec SharePoint 2016 – Travail collaboratif, gestion documentaire et publication. Editions ENI.
  • Gris, M. (2011). Microsoft SharePoint 2010 : l’environnement de travail-collaboratif. Editions ENI.
  • Gris, M. (2014). Microsoft® Sharepoint 2013: l’environnement de travail-collaboratif. Éd. ENI.
  • Jerôme, D., & Christian, B. (2011). L’ergonomie des objets et des environnements physiques et numériques. Lavoisier.
  • Large, D. (2009). Travail collaboratif: concepts et outils. Harigué.
  • Letor, C. (2009). Comment travailler en équipe dans les établissements scolaires ?: Guide pratique à l’usage des enseignants, des responsables pédagogiques, des directeurs d’écoles. De Boeck Supérieur.
  • Levan, S. K. (2004). Travail collaboratif sur Internet: concepts, méthodes et pratiques des plateaux projet. Vuibert.
  • Levan, S. K. (2016). Management et collaboration BIM: Management, organisation, processus et travail collaboratif en mode projet BIM. Editions Eyrolles.
  • Maniez, D. (2009). Préparer et réussir le C2i niveau 1. Dunod.
  • Maniez, D. (2012). Préparer et réussir le C2i2e. Dunod.
  • Martinez, A. (2018). Trois clefs pour se libérer dans l’entreprise: Un ego confiant, une conscience élevée, un leadership modulable. Independently published.
  • Ménascé, D. (2017). La France du bon coin: Le micro-entrepreneuriat à l’heure de l’économie collaborative. Paris: Iggybook.
  • Meyer, J.-C. (2017). Le travail collaboratif des enseignants : Pourquoi ? Comment ?: Travailler en équipe au collège et au lycée. ESF Editeur.
  • Prod’homme, G. (2009). S’affirmer sans s’imposer: gérer les conflits, favoriser le travail collaboratif. Dunod.
  • Roux, S. L. (2009). Le travail collaboratif: Une innovation générique. Editions L’Harmattan.
  • Soutenain, J.-F., Delzenne, N., & Burlaud, A. (2017). DCG 8 – Systèmes d’information de gestion Manuel et applications.
  • Foucher.
    Superczynski, G. (2011). Alfresco 3.4: Travail collaboratif et GED avec la plate-forme Share. Editions ENI.
  • Travaux pratiques avec Excel 2007 et 2010 – Fonctions avancées: Fonctions avancées : traitement des données, travail collaboratif, Windows Live SkyDrive, VBA. (2012).

L’awareness: un outil de suivi de l’apprentissage collaboratif: Analyse de son usage et de ses effets dans un environnement numérique de travail by Ga??tan Temperman (2011-03-25)

Auteur

    3 commentaires

    Outil collaboratif : définition, catégories et exemples Publié le11:21 - Août 26, 2018

    […] Read More […]

    Management collaboratif : définitions, exemples et principes Publié le9:53 - Oct 13, 2018

    […] Lire aussi ” Travail collaboratif“. […]

    Qu'est-ce qu'un outil collaboratif ? Les 5 outils incontournables ! Publié le11:46 - Déc 12, 2018

    […] Le travail collaboratif est une forme de travail de groupe qui repose sur un certain nombres de principes et de conditions, notamment le partage, la confrontation et la fusion des productions individuelles. Il désigne “un travail de groupe dont les membres mutualisent leurs compétences et coordonnent leurs actions en vue de produire une œuvre commune” (Albertini-Lomellini et al., 2012). […]